Congresos de la Universitat Politècnica de València, XXV Coloquio AFUE. Palabras e imaginarios del agua.

Por defecto: 
Comment optimiser les formations ouvertes et à distance ? Le cas de PRO FLE à l’Université Libanaise. « L’eau, goutte à goutte creuse le roc ! »
Stéphane Ahmad Hafez

Última modificación: 16-03-2017

Resumen


Dans le cadre d’un projet (un Fonds de Solidarité prioritaire - FSP) mené par l’Ambassade de France, un dispositif de formation ouverte à distance (FOAD) PRO FLE- Professionnalisation en FLE a vu le jour en 2009 au sein de l’Université Libanaise (UL). En si peu de temps, cette formation a remporté un grand succès en milieu universitaire.  Ainsi, pour la sixième année consécutive, à peine l’appel d’offres était-il lancé qu’un grand nombre d’enseignants de français s'y sont déjà inscrits.

Nombreux sont les facteurs qui expliquent l'engouement des enseignants de français pour ce dispositif. Parmi lesquels, nous citons le concept même de cette formation interactive. PRO FLE offre une flexibilité de temps et de lieu de travail pour des enseignants souhaitant développer leurs compétences professionnelles en didactique du FLE. Il vise à les doter d’outils et d’un cadre de réflexion permettant de choisir des démarches pédagogiques efficaces susceptibles de motiver les apprenants. En outre, il tend à développer l'autonomie d'apprentissage et à faciliter la mise en application des principes pédagogiques décrits dans le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL). Pourtant, à l'issue d'une formation de quatre mois, les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous. Certains stagiaires rendent un dossier pédagogique incomplet et appliquent avec légèreté l'approche PRO FLE d'où la question de savoir si une formation à distance atteint toujours ses objectifs.

Pour répondre à cette question problématique, notre communication suit la démarche suivante :

- après un rappel des grandes lignes de PRO FLE, nous présenterons les résultats d’une enquête menée auprès d’une centaine de stagiaires et de tuteurs. L’objectif de ce sondage d’opinion est de se pencher sur l’expérience du public libanais dans une formation à distance.

- Dans un deuxième temps, nous mettrons l’accent sur le dossier final du module 1 que les stagiaires devaient réaliser pour valider la formation. L’analyse pédagogique d’une trentaine de dossiers permettra de vérifier le degré d’appropriation de PRO FLE dans l’élaboration de fiches didactiques.

- Enfin, nous nous intéresserons aux pratiques de classe de trente tutorés. De telles observations de terrain  nous éclaireront sur l’application de l’approche PRO FLE ainsi que son impact sur l’enseignement du français au sein de l’UL.

DOI: http://dx.doi.org/10.4995/XXVColloqueAFUE.2016.2568


Texto completo: PDF