Congresos de la Universitat Politècnica de València, XXV Coloquio AFUE. Palabras e imaginarios del agua.

Por defecto: 
Espaces de l’eau : lieux féminins dans la littérature médiévale française
Emma Bahíllo Sphonix-Rust

Última modificación: 16-03-2017

Resumen


Élément féminin par excellence, l’eau apparaît fréquemment dans la littérature médiévale. Omniprésente dans le cycle arthurien, elle se fait plus rare dans d’autres récits comme les cycles épiques. Comme bien des éléments, l’eau intègre la mentalité médievale à travers des valeurs multiples, souvent opposées. Ainsi, l’eau douce est souvent liée à la féerie celtique, tandis que dans le paysage épique on retrouve une eau particulièrement destructrice.

À partir d’un corpus hétéroclite de textes, nous étudions différents éléments aquatiques de nature différente comme l’eau chrétienne, la mer Méditerranée ou encore la fontaine. Nous voudrions montrer quelles sont leurs fonctions –narrative, symbolique ou poétique– au cœur des textes. Nous nous demanderons également comment cet élément est associé à la femme, et notamment quelle est sa valeur féminine dans l’univers médiéval.

DOI: http://dx.doi.org/10.4995/XXVColloqueAFUE.2016.3073


Texto completo: PDF