Congresos de la Universitat Politècnica de València, XXV Coloquio AFUE. Palabras e imaginarios del agua.

Por defecto: 
Sensualisation de l'eau: l'exemple du Bain dans Au château d'Argol
Tagrid Abood

Última modificación: 16-03-2017

Resumen


Dans Au château d'Argol de Julien Gracq, la mer est un élément essentiel de la fiction, elle aide à comprendre l'objet du désir. En effet, le rapport d'analogie que l'écrivain tisse entre la mer et l'être humain rappelle tout de suite l'image de la mer-matrice. Celle-ci est conceptualisée métaphoriquement grâce au transfert sémique entre ces deux isotopies. Ce qu'éprouvent encore les trois personnages d'Argol pendant la plongée révèle d'un plaisir sensuel dû à la fusion avec l'eau. La dissolution exprime le désir de l'anéantissement de soi au profit de l'autre et l'aspiration à une renaissance universelle.

DOI: http://dx.doi.org/10.4995/XXVColloqueAFUE.2016.3084


Texto completo: PDF